Le laser vasculaire : traitement médical des rougeurs

Afin de se débarrasser des rougeurs au bout de 5 séances maximum, le laser est désormais la technique la plus utilisée et qui donne de bons résultats définitifs.

Que soigne le laser vasculaire ?

Ce type de laser traite les petites dilatations vasculaires qu’ils soient bleus ou rouges et qui apparaissent sous la peau ainsi que les petites veinules.

Le laser s’occupe de remédier aux rougeurs réparties sur le visage surtout, ce qu’on appelle l’érythrose, les rougeurs accompagnés de petits vaisseaux au visage (la couperose) et aussi les érythèmes congestifs accompagnés de bouffées de chaleur (flushs).

Il prend aussi en charge les angiomes plans « les tâches de naissance », qui disparaissent dans la majorité des cas ou atténués par l’action d’un traitement esthétique.

Il permet aussi de soigner les varicosités (ce sont en fait des vaisseaux éclatés), qui deviennent des varices à cause d’une insuffisance veineuse chronique, s’ils ne sont pas soignés. Ils sont généralement situés sur les jambes : cuisses, mollets ou pieds, lorsqu’ils apparaissent sur le visage ils sont dits couperose.

La rosacée est une pathologie chronique de la peau du visage. Il s’agit de rougeurs qui, au début, apparaissent et disparaissent, puis, avec le temps, elle persiste et devient visible.

Principe de la procédure

Lorsque les vaisseaux à traiter sont superficiels et de petit diamètre on utilise un laser avec une longueur d’onde de 532 nm.

Lorsque nous allons intervenir sur des vaisseaux plus profonds et avec un diamètre plus grand, c’est un laser avec une plus grande longueur d’onde qui est privilégié, à savoir 1064 nm.

La lumière du laser se transforme en chaleur dans la zone ciblée et détruit le vaisseau en question par coagulation.

Cette intervention dure en moyenne une vingtaine de minutes. De préférence, il faut mettre au moins un laps de temps d’un mois entre deux séances.

La thérapie au laser

Le laser vasculaire est un traitement esthétique qui enlève les disgrâces cutanés et vasculaires, mais dès l’apparition de ces varicosités il faut voir la cause de ce problème en faisant un bilan veineux avec un écho-doppler.

Ce type d’intervention consiste à utiliser un laser à colorant pulsé ou une lumière intense pulsée pour traiter les petites veines rouges visibles. L’effet de la chaleur va détruire les vaisseaux responsables de cette rougeur. C’est pourquoi, il ne faut pas s’inquiéter de voir des rougeurs persistantes mais qui partiront au bout d’une semaine.

Dans le cas d’un rhinophyma, nous pouvons compléter par une dermabrasion ou à une rhinoplastie pour enlever la peau excédentaire du nez.

Toutefois, Il faut éviter le soleil et les rayons UV, deux semaines avant et après le traitement. D’autres éléments aussi à éviter c’est les autobronzants qui risquent d’altérer la pigmentation de votre peau.

Résultat

C’est une thérapie douce et efficace qui ne nécessite ni piqûre ni pansement. Elle élimine les disgrâces mentionnées plus haut dans un laps de temps très court. Dans certains cas, il faut attendre quelques semaines pour voir disparaitre les petites croutes de peau des suites de la chaleur du laser.