Laser CO₂

Les traitements de la peau sont, de nos jours, de plus en plus variés vu que les spécialistes cherchent quotidiennement des techniques fiables et surtout non invasives contre les imperfections cutanées. Dans ce cadre, on évoque le sujet du traitement au laser CO₂ fractionné : une technologie de médecine esthétique pratiquée couramment en Tunisie.

En quoi consiste le traitement au laser CO₂ fractionné ?

Effectué sous anesthésie locale, Le laser CO₂ fractionné consiste à chauffer l’épiderme, ce qui permettra d’éliminer les impuretés qui règnent à la surface et de contracter les fibres de collagène.

En effet,  Ce type de laser est constitué par un mélange gazeux formé par le CO₂, l’Azote (N) et l’Hélium (He). Cette combinaison gazeuse possède les fonctionnalités abrasives permettant ainsi de se débarrasser des ridules, des cicatrices d’acné, etc.

Le laser CO2 peut cibler les zones à traiter sans endommager les parties qui les entourent grâce à un temps d’action court et extrêmement efficace.

Ainsi, la rétraction de ces fibres provoque la disparition des séquelles de cicatrices, des cicatrices d’acné, des vergetures, des cernes creux, des pores dilatés, les cicatrices hypertrophiques (verrues), etc. et rend à la peau sa fraicheur et sa tonicité.

Déroulement de la séance

Le traitement s’étend selon l’endommagement de la peau. Généralement, le patient aurait besoin de 2 ou 3 séances espacées de 4 semaines chacune. Le médecin esthétique met une crème d’anesthésie locale sur les zones endommagées (avant deux heures de la séance) et y passe la sonde à laser, ce qui permet leur abrasion chimique.

Quelles sont les suites de l’application laser CO₂ ?

Après chaque séance, des gonflements et une rougeur peut apparaître au niveau des parties traitées et durent quelques jours. Des croûtes se forment sur le visage et finissent par disparaître au bout de quelques jours.